Le blog de Fatiha

Une geek de plus !

Plugin Collusion pour Firefox pour savoir qui vous suit sur le net

 

Un de mes followers m’a parlé du plugin collusion pour Firefox.

 

Pour ma part, j’avais déjà testé et installé DNT (Do not track me). Et quand j’ai voulu installer Collusion, je ne pouvais pas car mon firefox 12 n’était pas compatible. Et pour devenir compatible j’ai mis à jour mon Linux Fedora 15, je l’ai passé en 16 (bientôt je la passerai en 18 !). Du coup, depuis quelques minutes, je teste Collusion.

Sachez que j’ai le module Do not track me activé, donc en théorie, si vous me suivez, aucun site ne devrait me traquer. C’est loin d’être le cas, apparemment DNTMe ne bloque pas tout. Voyez par vous-même :

En allant sur le site tweetstats, pour voir un peu mes stats sur twitter, ce site envoie des infos sur moi à plusieurs sites dont Paypal !

collusion_screen_1b

collusion_screen_2

Voyons un peu comment fonctionne le panneau de gauche :

- about

- site info

- filters

- credit

Intéressons-nous aux parties « site info » et « filters ». Concernant la partie « site info », elle nous donne des précisions lorsqu’on passe la souris sur une sphère. Quand la sphère est bleue, c’est que nous avons réellement visiter le site, quand la sphère est beige, c’est que nos informations de navigation ont été envoyées à un autre site. Par exemple tweetstats envoie les informations de navigation à 6 sites !

collision_site_info

Ensuite le menu « filters » nous permet de filtrer selon certains critères dont notamment la manière de stocker les informations de navigation : avec cookies ou sans cookies.

collusion_menu1

Pour les besoins de l’exercice, je vais désactiver mon plugin Do Not Track Me pour avoir des résultats plus proches de la réalité. J’appréhende, j’appréhende !

Je vais visiter plusieurs sites de presse, plusieurs sites e-marchants et voir ce que ça donne. C’est parti !

4sites_et_n_tracks

=> Une véritable œuvre d’art et ceci avec uniquement 4 sites consultés : deux sites de presse et deux sites e-commerce. Je désactive le plugin de suite car il consomme trop !

Chiffres clés de Firefox en 2011 sous forme d’infographie

 

Fan de Firefox, je me devais de relayer cette infographie publiée sur le blog de Firefox et vue sur le site pcimpact.com. En résumé, Firefox est beaucoup plus rapide et il consomme beaucoup moins de mémoire. Il est maintenant disponible sous Android, il faut d’ailleurs que je le teste. Certaines extensions font fureur comme : firefox sync par exemple. Une option toute récente « do not track » permet de ne pas se faire suivre par les sites web, elle est utilisée par 6% des internautes sur ordinateur et par 17.6% sur mobile.

Améliorez les performances de votre site web avec Page Speed pour Firefox et Chrome

 

En analysant les statistiques de mon site web sur Google Analytics, je remarque que le temps moyen de chargement de page est très élevé, près d’une vingtaine de secondes. Afin d’optimiser le temps de chargement de page, j’ai trouvé une extension pour Mozilla Firefox qui va m’aider à réduire le temps de chargement de ma page. J’ai trouvé l’extension qu’il me faut : Page Speed. C’est un projet open source qui a débuté chez Google, il y a même une vidéo complète de présentation de l’outil (durée : 59 min). Cette extension analyse les élements de la page et m’explique comment optimiser concrètement les performances de ma page via des suggestions d’amélioration.

Passons aux choses concrètes !

Je procède à l’installation de cette extension sous Firefox en cliquant sur Tools au niveau du meu puis sur Add-ons puis je recherche l’extension Page Speed au niveau du moteur de recherche. Je l’installe, je redématrre mon navigateur et là j’ai une erreur sous Linux Fedora 15 :

« The following extension(s) are required by Page Speed and must be installed before it can run : Firebug (http://getfirebug.com/) »

L’erreur en elle-même est claire, il faut ajouter l’extension Firebug à son navigateur Firefox. Mais comment ? Au niveau de Firefox, vous cliquez sur Tools puis sur Add-ons. Vous cliquez sur Extensions au niveau de la barre de gauche. Ensuite, au niveau de la barre de recherche en haut à droite, vous tapez Firebug. Ainsi, vous obtenez l’écran suivant :

Il vous suffit de cliquer sur le bouton Install situé à droite de Firebug puis de redémarrer Firefox. Quand vous ouvrez votre navigateur vous n’aurez plus l’erreur javascript concernant l’extension PageSpeed.

Je vais prendre comme exemple mon site web.

Comme Page Speed est une composante de Firebug, j’ouvre Firebug tout d’abord en cliquant sur Tools -> Web Developer -> Open Firebug :

Je clique sur Analyze Performance, l’analyse de ma page web prend quelques secondes, Page Speed m’affiche un rapport de performance avec en rouge ce qui est à améliorer et en vert ce qui est déjà optimisé sur mon site :

J’ai un score de 80/100, j’ai 6 points à améliorer. Quand je clique sur un des points à améliorer, je suis redirigée vers le site des développeurs Google qui me donne des conseils concrets. Voyons ce que nous conseille Google :

Je dois absolument améliorer la gestion des images, choisir le bon format et surtout compresser mes images, qui sont beaucoup trop lourdes. C’est probablement ce point négatif qui explique le temps de chargement médiocre de ma page. Bon j’ai du travail !

A vous d’installer l’extension Page Speed pour Firefox ou pour Google Chrome maintenant.

Logiciels libres, essayez la liberté !

 

Sur le site toolinux.com j’ai vu une affiche qui m’a tout de suite interpellée. Elle disait « Logiciels libres, essayez la liberté ».

 

Cette affiche provient en fait du site APRIL, une association qui a pour but de promouvoir et de défendre le logiciel libre. C’est la pionnière du logiciel libre en France. Elle est constituée de plus de 5433 adhérents (4952 individus, 481 entreprises, associations et organisations) et elle est depuis 1996 un acteur majeur de la démocratisation et de la diffusion du logiciel libre et des standards ouverts auprès du grand public, des professionnels et des institutions dans l’espace francophone.

Le logiciel libre offre quatre libertés à ses utilisateurs : la liberté d’utiliser le logiciel pour n’importe quel usage, la liberté de le distribuer à son entourage, la liberté d’étudier son fonctionnement et la liberté de le modifier pour l’améliorer.Il existe des logiciels libres pour accomplir presque toutes les tâches informatiques.

Utilisez-vous des logiciels libres sans le savoir ? Je vous en ai listé quelques uns, cela vous rappelle peut-être quelque chose ?

Copie d’écran de GIMP, logiciel de retouche d’images que j’ai utilisé à l’instant pour compresser l’image de l’affiche :

Sources :